Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 21:22

Pour de nombreux étudiants, la prise de notes au cours n’est pas simple.

Je vous propose donc une méthode qui aidera à prendre convenablement des notes pendant les cours afin de cerner l’essentiel !

 

1) Il ne faut noter que l’essentiel

Premier danger : Prendre trop de notes !

Il ne faut pas tout écrire immédiatement.

Certains étudiants notent mot à mot tout ce que les professeurs disent ! La prise de notes ne consiste pas à copier ce que le professeur dit ! Il faut donc saisir l’idée importante en distinguant ce qui est accessoire et ce qui est essentiel.

Il faut résumer les idées et supprimer les répétitions.

Il est parfois indispensable d’ attendre que le professeur ait terminé sa phrase et son idée avant de commencer à écrire. Il faut savoir qu’à l’oral les informations sont souvent répétées. Bien entendu certains professeurs ne répètent pas l’information : dans ce cas il est nécessaire de noter l’explication dès qu’elle est exposée sinon vous risquez de rater l’explication suivante !

Deuxième danger : Prendre trop peu de notes !

Si vous prenez trop peu de notes, vous ne comprendrez plus ce que vous avez écrit, lorsque vous relirez votre cours. Vous vous rendrez compte que vous n’avez pas pris note des éléments essentiels ou que vous avez perdu des informations. Il faudra en outre noter d’une façon précise les chiffres, les dates, les définitions, les noms propres et les références diverses.


2) Il est indispensable de bien écouter !

Il faut d’abord bien écouter le professeur. On constate d’ailleurs que si un cours est bien écouté, il est assimilé dans une grande proportion. Tenez compte du ton de la voix de votre professeur, des insistances, du débit de sa voix qui s’accélère ou ralentit, de ses gestes : ce sont des indicateurs qui vous permettent de découvrir parfois les idées essentielles. D’autant plus si le professeur fait des remarques telles que les suivantes : «Ce que je vais vous dire est très important ; deux aspects essentiels sont à retenir ; je répète que... ; j’insiste surtout sur...».


3) Quelques techniques qui permettent de cerner l’essentiel

Le plan

Le plan dans un cours est essentiel. Plusieurs cas se présentent :

1) Le professeur vous a donné le plan de son cours ou vous donne le plan en début de cours. Reproduisez-le avec soin avec ses titres et ses sous-titres. Ce plan du cours vous permet déjà de connaître les thèmes importants du cours et de vous y référer lorsque vous étudiez votre matière.

2) Le professeur propose un plan au fur et à mesure que son cours évolue ou n’a pas de plan apparent. Il faut alors être encore plus attentif aux indicateurs dont j’ai parlé plus haut et faire attention aux expressions qui annoncent des changements d’idées. Exemple : Maintenant nous passerons à tel point ; observons maintenant tel aspect ; ce point comprendra deux parties...»

Le style télégraphique

Pour noter les idées essentielles, utilisez le style télégraphique. Par contre vous devez noter le sujet (ce dont on parle) et le prédicat (ce qu’on dit du sujet). Ignorez certains verbes (comme : il y a, il se trouve que , il est clair que, il apparaît que), les articles et les pronoms.
Vous entendez, par exemple, la phrase suivante : « il est apparu que le Nouveau Roman a réagi contre les techniques de narration traditionnelles qu’il jugeait dépassées, car elles n’avaient pour but que de donner l’illusion du réel .» Notez alors : Le NR réagit contre narration traditionnelle jugée dépassée (voir illusion du réel).

Les mots-clés

Ce sont des mots indispensables à la compréhension : ils apportent des informations, sont répétés plusieurs fois dans le cours et certains d’entre eux sont contenus dans les titres. Exemple : les différences entre le roman traditionnel et le roman nouveau.

Les abréviations

Il faut pouvoir traduire les idées en termes plus courts.
Chacun peut bien entendu avoir son système propre d’abréviations.
Voici quelques abréviations de mots courants.

Exemples :
adjectif = adj.
histoire = hist.
juridique = jurid.
technique = techn.
cependant = cpd
quelquefois = qqf
beaucoup = bcp
jamais =jms
souvent = svt
toujours =tjs
dans = ds
grand = gd
quand = qd
vieux = vx
quantité = qté
poids = pds
temps = tps
c’est-à-dire = cad
important = impt

Des signes conventionnels

Vous pouvez vous entraîner à utiliser des signes conventionnels.
Exemples : § pour paragraphe, + ou flèche vers le haut pour hausse, - ou flèche vers le bas pour baisse, ê pour être, etc.


4) Prendre des notes claires

• L’idéal est de bien noter votre cours du premier coup. Il ne faut donc pas écrire des brouillons. Si les notes sont mal présentées, vous n’aurez pas envie de les relire. Il ne faut les recopier qu’ exceptionnellement.

• Placez à l’extrême gauche de votre feuille les titres principaux. Décalez vers la droite chaque sous-titre. Prévoyez un nouveau décalage pour les exemples. Ne revenez à la ligne que lorsqu’une nouvelle idée est abordée.

• Prévoyez des marges importantes à gauche pour compléter des points incompris ou noter les oublis du professeur, pour rectifier des informations erronées, pour inscrire des questions à poser à la fin du cours et enfin pour noter des expressions ou des termes inconnus.

• Sautez des lignes pour que le plan soit mis en évidence et afin de faciliter la relecture du cours.


5) Vous devez être capable de réutiliser vos notes

La prise de notes ne s’arrête pas au cours. Elle doit se prolonger par un travail personnel. Reprendre ses notes, c’est assimiler une partie importante du cours. Mettez au point vos notes le soir même (voir la méthode de travail que je propose : elle conseille de relire tous les cours de la journée !)

Vérifiez en premier lieu si la matière est comprise.

Il apparaît parfois qu’une matière, qui semblait évidente au cours, l’est moins lorsqu’elle est revue à domicile. Notez les points obscurs qui doivent être éclaircis et corrigez certaines abréviations qui vous semblent peu claires.

Complétez vos notes avec des informations que vous avez encore en mémoire.

Complétez les phrases pour avoir toujours sujet + prédicat. Soulignez les titres et les sous-titres en couleurs si le professeur ne vous l’a pas demandé. Ajoutez éventuellement des commentaires sur des schémas ou graphiques.

Observez votre manuel.

Observez comment le sujet. y est traité. Rajoutez éventuellement dans vos notes une expression ou une phrase qui vous semble bien exprimée dans le manuel.

Vous pouvez aussi résumer vos notes en soulignant ce qui vous semble le plus important dans un chapitre du cours. Comparez vos notes avec le contenu de votre manuel et avec les notes de vos copains !

• Je conseille vivement d’établir un plan du cours qui peut se présenter sous la forme d’un plan très détaillé, puis moins détaillé.


Partager cet article

Published by frandidac - dans ÉCRIRE
commenter cet article

commentaires