Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 21:21
Le résumé de texte est un exercice capital, car il permet de mesurer l’esprit de synthèse. Celui-ci (tout comme l’esprit d’analyse) est une faculté essentielle qui permet d’affronter plus sereinement l’enseignement supérieur. Bien entendu l’esprit de synthèse s’acquiert au fil des exercices qui doivent être relativement nombreux.

 

1) Théorie

a) Il faut savoir que vous devez absolument respecter la longueur du résumé qui, généralement, est fixée dès le départ.

b) Un résumé ne peut pas être considéré comme un plan.
Vous devez donc le rédiger sous la forme d’un texte suivi (alinéas et mots-liens). Les idées doivent s’enchaîner logiquement à l’intérieur de l’alinéa.
En outre les alinéas doivent, dans la mesure du possible, être liés entre eux par des liens logiques.

c) Vous ne pouvez pas prendre des phrases du texte original pour créer votre résumé.
En fait il faut se mettre à la place de l’auteur et exprimer ses idées avec vos propres mots et expressions.
Si vous tenez à reprendre une expression du texte original, vous devez obligatoirement la placer entre guillemets. Je dis souvent à mes étudiants de ne pas prendre plus de deux mots qui se suivent dans le texte original ! Bien entendu certains mots du texte original doivent être repris (si, par exemple, un auteur a créé un texte sur la télévision, il faut garder le mot «télévision» et ne pas vouloir le remplacer par «boîte carrée et magique» !).

d) Le résumé doit aller à l’essentiel. Certains alinéas du texte original sont peut-être longs, mais inutiles. Par contre d’autres alinéas du texte original peuvent être très courts, mais essentiels.

e) Il est préférable de garder l’ordre du texte original.

f) Il faut éviter le style indirect (ne pas écrire par exemple : «l’auteur veut nous montrer que...»). Si l’auteur dit «je», vous pouvez écrire «je». Mais vous devrez donner en tête de copie donner toutes les références du texte original et indiquez que vous en faites un résumé.

g) Vous ne pouvez pas donner votre avis personnel dans un résumé ! Cela vous semble sans doute évident, mais je vous signale que la plupart des étudiants «inventent» des idées dans leurs premières contractions ! La soumission à la pensée de l’auteur est donc essentielle.


2) Pratique

a) Pour les textes courts (entre 5 et 10 lignes) : cette méthode ne convient qu’aux étudiants ayant déjà une certaine expérience de la contraction.

a) Lire quelques fois le texte original sans prendre note.
b) Essayer de formuler mentalement l’idée principale du texte,l’introduction , la manière dont les idées s’enchaînent et la conclusion.
c) Soulignez les mots qui vous rappellent les idées que vous ne pouvez pas oublier. Ne soulignez pas de phrases.
d) Commencez à rédiger.

b) Pour les textes plus longs (entre 10 et 20 lignes), voici une méthode intéressante qui porte ses fruits :

Supprimer les idées qui vous semblent accessoires

Exemple :
Dans la phrase : «La télévision, cette boîte lumineuse et hypnotisante qui trône dans notre intérieur, occupe une grande partie de notre temps.», on peut supprimer «cette boîte lumineuse et hypnotisante qui trône dans notre intérieur».

Supprimer les idées qui sont répétées (on gardera l’information qui semble la plus précise).

Exemple :
Dans la phrase «la télévision nous offre parfois des émissions qui nous abrutissent, nous abêtissent, nous crétinisent...», on peut supprimer : « nous abêtissent, nous crétinisent».

• Si le texte original offre une information générale et des informations secondaires, supprimer ces informations secondaires (exemples, énumérations...) et garder l’information générale.

Exemple :
Dans la phrase : «De nombreuses émissions ne relèvent pas vraiment le niveau des spectateurs et tentent de le considérer comme un être inculte : pensons à Loft Story, Star Académie, les feux de l’amour...», on peut supprimer «pensons à Loft Story, Star Académie, Les feux de l’amour...»

Remplacer certains développements par des informations générales que vous devez créer vous-même.

Exemple :
Certaines émissions de télévision sont néfastes aux enfants, aux adolescents et aux adultes : cette phrase peut être remplacée par «Certaines émissions de télévision sont néfastes à tous.»

Remarque :

Dans tous les cas, il peut être utile de réaliser la charpente du texte : une charpente est un plan plus ou moins détaillé qui révèle les liens logiques entre les différentes idées.

Partager cet article

Published by Jean-Pierre Leclercq - dans ÉCRIRE
commenter cet article

commentaires

Polixène 10/09/2016 23:07

je parcours votre site avec un grand intérêt mais je dois vous signaler une coquille dans le libellé de votre article "résumer un texte" (et non "résumé"). ce sera plus crédible.
JF DP

Wistiti 10/09/2016 23:31

Incroyable, mais corrigé.

Mon site n'est malheureusement plus ce qu'il était (c'était un véritable site Internet et non un blog !) : nous avons été 50.000 écrivains, professeurs, étudiants... à voir nos sites supprimés chez Webzinemaker et j'ai pu sauver son contenu dans Overblog, plate-forme détestable que beaucoup de connaissances ont quittée.

Mais bon, la présentation n'y est plus, mais tout le contenu a été préservé et c'est le principal : il a aidé de nombreux professeurs et étudiants (tapez FRANDIDAC dans Google et vous verrez son succès passé !).

Merci pour l'erreur signalée.

Bien à vous

Jean-Pierre Leclercq